1. Dites-vous qu’il n’y a rien à craindre sauf la crainte elle-même. Les personnes hésitent à faire des demandes en raison de leur peur du rejet ou de la réaction de l’interlocuteur. Elles craignent d’être humiliées ou encore de ressentir de fortes émotions advenant une réponse négative. Il est donc préférable de se concentrer sur le mérite de la demande plutôt que sur la réaction des personnes qui l’entendront. Si vous êtes convaincus que vous devez faire cette demande, vous diminuerez l’anxiété causée par une réponse négative.
  2. Soyez vendu à votre idée avant de la vendre aux autres. Deux facteurs importants qui influenceront votre demande sont votre confiance et votre détermination. Vous devez d’abord avoir la confiance que vous obtiendrez éventuellement ce que vous désirez pour pouvoir mieux réagir à toute forme de résistance des autres. Votre détermination montrera que votre demande est sérieuse.
  3. Faites preuve de patience. Dès le départ, vous devez accepter le fait que l’on ne vous donnera pas automatiquement et immédiatement ce que vous désirez. La patience sera l’un de vos atouts pour une réponse favorable.
  4. Mettez de l’ordre dans vos idées. Vous n’obtiendrez rien si les personnes qui vous écoutent ne vous comprennent pas. Écrivez vos idées, ce qui vous permettra d’y apporter les clarifications nécessaires. Le fait d’écrire ses idées oblige également d’en déterminer l’ordre logique. Vous pourriez également vous entraîner devant un miroir ou encore auprès d’amis qui vous diront si vous êtes clair et précis.
  5. Demandez du fond du coeur. Une demande provenant du coeur est toujours mieux reçue puisqu’elle est habituellement livrée avec passion, sincérité, politesse et d’une façon ferme. L’interlocuteur sera touché par votre conviction et même s’il refuse de vous accorder ce que vous recherchez, il est peu probable qu’il vous humilie.
  6. Soyez enthousiaste. Utilisez un ton et des manières qui démontrent votre enthousiasme tout en assurant votre interlocuteur que vous savez de quoi vous parlez. Propagez l’enthousiasme que vous avez à propos de votre idée aux autres personnes tout en respectant leurs idées et en ne démontrant aucun signe qui peut être interprété comme étant de l’agressivité.
  7. Préparez-vous à de la résistance. Même si vous croyez avoir la meilleure demande qui soit, vous devez être prêt à affronter des personnes qui sont très résistantes à l’accepter. Demeurez calme devant un « non » et ne vous laissez pas emporter par vos émotions. Le « non » doit servir à la poursuite de la conversation. Dites-vous que le « non » ne signifie pas nécessairement d’arrêter votre demande mais qu’il peut s’agir d’un « pas maintenant ».
  8. Apprenez l’art de dire « merci ». Que vous obteniez ou non ce que vous désirez, dites toujours merci. Dans le cas d’un « oui », vous recevrez peut-être davantage que ce que vous avez demandé. Dans le cas contraire, vous laisserez une bonne impression.

Sources : Leadership Secrets, Boardroom Inc.